ETHEREUM – obtenir un portefeuille et le créditer à des fins de test

Afin de me familiariser avec les cryptocurrencies cybermonnaies et la blockchain la chaîne de blocs (tout cela en bon français -> cf. journal officiel du 23 mai 2017 qui entend fixer le vocabulaire), mais aussi avec les Smart Contracts contrats intelligents et les Dapp applications décentralisées, j’ai entrepris de me lancer dans l’aventure.

Première étape : obtenir un portefeuille et le créditer à des fins de test

Pour installer le Wallet, portefeuille d’ether, j’ai choisi de suivre la seconde méthode indiquée par Simon Polrot de Ethereum France disponible à l’adresse  https://www.ethereum-france.com/creer-et-gerer-son-portefeuille-dether-en-2-minutes-avec-myetherwallet-com/
Elle est dite plus difficile mais c’est un développement officiel de l’équipe qui a développé le réseau Ethereum et je leur fais confiance.
A l’issue de cette installation, il sera possible de tester le réseau, s’entraîner à faire des transactions, concevoir, développer et déployer des contrats intelligents ou des applications décentralisées.

Cette application de portefeuille Ethereum Wallet est aussi appelée quelques fois Ethereum Mist Wallet. Il y a une petite ambiguïté qui est expliquée ici. et .

D’après ce que j’ai compris, Mist est un browser navigateur pour des applications web décentralisées (ce que Chrome et Firefox sont au Web 2.0, Mist le sera pour le Web 3.0). L’Ethereum Wallet est un client ; la différence c’est que le back-end n’est pas un serveur (comme dans les architectures « classiques » client-serveur) mais la chaîne de blocs elle-même. C’est donc un peu le frère de Mist mais en tant que « client ».
Il paraît que la Metropolis release aurait permis d’ouvrir n’importe quelle application décentralisée depuis le navigateur mais je ne sais pas ce qu’il en est exactement de son développement…
C’est pourquoi, j’ai choisi d’installer l’ Ethereum Wallet (EW : le client) et non pas Mist (M : le navigateur) et j’utiliserai désormais ces mots dans ce sens.

Dernière chose : une application décentralisée n’est pas la même chose qu’un contrat intelligent.
Un site Web peut être schématisé ainsi : Front End → API → Base de données.
A ce titre, on peut penser une application décentralisée un peu comme une application web classique sauf que c’est un contrat intelligent qui joue le rôle d’API; et la schématiser ainsi : Front End → Contrat Intelligent → Chaîne de blocs [merci à Brian Schuster]

 

INSTALLATION

On comprendra à partir de là  pourquoi les développements de l’Ethereum Wallet et de Mist  sont intimement intriqués, l’EW n’étant rien d’autre finalement que M  mais sans les capacités du navigateur et est pour cette raison au plus proche de la chaîne de blocs (c’est pourquoi je m’y intéresse..)
De fait, EW et M partagent le même source répertoire de sources : https://github.com/ethereum/mist/releases.
Il y a des version Linux, Mac OS X and Windows. Le fonctionnement de l’EW requiert un noeud Ethereum entièrement synchronisé. A noter qu’avec l’EW dans ses versions Linux 64Bit, Mac et Windows 64Bit, est fourni un noeud Ethereum, appelé “Geth”.

Ma configuration étant Ubuntu 16.04 LTS, 64 bits, CPU : Intel Core i3-4100M, 2,50GHz x 4, avec un disque conséquent (prévoir au moins 2, 3 giga pour la synchronisation), j’ai choisi de télécharger l’extractible Ethereum-Wallet-linux64-0-9-3.zip (plutôt que le paquet debian dont le dépaquettage ne m’a rien donné ..)

 

LANCEMENT

Après extraction dans un répertoire prévu à cet effet, j’ai lancé l’exécutable ethereumwallet .
J’ai suivi le tutoriel étape par étape à l’adresse https://medium.com/@attores/step-by-step-guide-getting-started-with-ethereum-mist-wallet-772a3cc99af4 mais il y a un petit problème à la fin que je vais signaler (il s’agira de créditer son compte en ether de test).
Je n’ai pas attendu jusqu’à la fin de téléchargement des blocs (environ 4.685.000  ; il était impossible de faire autre chose : l’ordinateur était .. à bloc(s).. et cela m’a pris bien plus de deux heures car j’avais une faible connexion wifi et j’ai patouillé avec un redémarrage forcé de l’ordinateur.
A l’issue d’une reprise du téléchargement quasi-complet, j’ai eu accès au choix d’utiliser le réseau de test (RINKEBY) ou le réseau principal.
Il faut évidemment choisir à cette étape le réseau de test et non le réseau principal !

D’après mes infos le réseau de test et le réseau principal sont deux chaîne de blocs indépendantes qui utiliseraient les mêmes clés privées donc on peut utiliser la même « adresse » mais on ne peut échanger des fonds ou des tokens d’une chaîne de blocs à l’autre. Donc ça ne sert à rien, qu’a semer la confusion : il vaudra mieux créer une autre adresse lorsqu’on passera sur le réseau principal.

Cette adresse est renvoyée dans l’interface après avoir entré un mot de passe.
Prenez un mot de passe assez fort qui sera demandé à chaque transaction (s’en souvenir!).

Vous arrivez alors à cet écran principal de votre compte.

 

 

 

CREDIT ET TRANSACTIONS

C’est parfait mais comment créditer son compte ?
Je ne conseille pas de passer par github mais plutôt par les réseaux sociaux comme indiqué au bas de la page : https://faucet.rinkeby.io/ qui vous indique comment recevoir des ethers de test.
Le mécanisme est le suivant : il suffit de citer votre adresse dans un message sur un réseau social puis relever l’adresse permanente de ce message et la recopier dans la zone prévue dans la page indiquée -> le crédit est alors très rapide.

Mon adresse de test est 0x546BF6dC6894b35e8C174E637b15a2BEcb7A6852 et vous pouvez m’envoyer vos ethers de test. Je me suis servi, quant à moi, d’une autre adresse pour effectuer une première transaction.

Voici ce que ça donne au moment d’une transaction :

C’est parti!

N’hésitez pas à améliorer ce tutoriel et à renseigner les différentes fonctions de l’EW car je ne vois pas de guide d’utilisateur (pas en français, du moins) complet de ce client. Mais il y a aussi tous les outils afférents. L’un de ses outils est  https://rinkeby.etherscan.io/  qui permet de voir toutes les transactions effectuées, notamment sur votre adresse. Il est bien plus riche que cela et je suis preneur d’expertise en la matière.

 

 


Prochainement, nous verrons comment :
– déployer/utiliser des applications décentralisées ou des contrats intelligents
– crédit « réellement » un compte réel sur le réseau principal